PROJET de LIGUE: Olympiade 2016-2020

PROJET de LIGUE: Olympiade 2016-2020

  

PROJET DE DEVELOPPEMENT LGBad

2017-2020

 

SOMMAIRE

 

A.... ETAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC. 2

1.      Identité. 2

2.      Le projet. 3

3.      Partenaires 4

4.      Ressources humaines et structure interne. 4

5.      Ressources financières. 5

6.      Ressources logistiques. 5

B..... FORCES ET FAIBLESSES. 7

C..... OBJECTIFS. 7

D.... PLAN D’ACTIONS. 8

E..... CONCLUSION.. 10

 

A.ETAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC

1.Identité

Nom Association : Ligue de Guadeloupe de Badminton

Objet de l’association : Promotion et développement du badminton sur la Guadeloupe

Date de création de l’association : 2011

Siège Social : 97170 Petit Bourg

Comité directeur élu lors de l’AG du 14 Mai 2017 :

Présidente : Idia LOÏAL

Trésorier : Nicolas MEYER succédé par Stéphane MILHAU

Secrétaire chargé de l’emploi: Philippe MAZEAU

Depuis le 1er Juillet 2018, embauche d’un

Coordonnateur ETR-Agent de développement : Didier NOURRY

Le conseil d’administration comporte 8 personnes supplémentaires au comité directeur.

4 commissions sont en place : arbitrage, compétition, jeune et formation la commission discipline est en cours.

Les usagers

Années

2011

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018*

Nombre de licenciés

111

189

342

364

358

389

493

485

Nb d’Hommes

72

114

222

231

218

234

294

   291

Nb de Femmes

39

75

120

133

140

155

199

194

 

*Passage du cyclone Maria. Gymnase de Saint François sinistré (plus de toit).

La proportion de femmes et de jeunes licenciées au sein de la ligue est en constante augmentation et se maintient par rapport à la population masculine.

Le nombre d’adhérents continus à augmenter mais doucement. Le nombre de joueurs étant important et la disponibilité des gymnases limitée, les créneaux d’entrainements et de jeu libre sont surpeuplés.

La création de 2 nouveaux clubs entre 2016-2017 a permis de recevoir plus de licenciés mais les créneaux sont déjà saturés.

La ligue de Guadeloupe c’est 7 clubs affiliés à la FFBad : Saint François, Les Abymes, Baie Mahault, Pointe à Pitre, Petit Bourg, Grand Bourg de Marie Galante et Bouillante.

1.Le projet

Permettre de conforter le développement du badminton  conformément à ce qui a été soutenu par la FFBaD, le Conseil Régional de Guadeloupe et la DRJSCS de Guadeloupe. Elles marquent le très fort engagement de tous les acteurs bénévoles de la Ligue et des clubs de Badminton pour faire aboutir notre ambition d’être parmi les disciplines sportives les plus pratiquées. Pour y parvenir nous nous appuyons sur les valeurs qui ont contribué et contribuent au développement du badminton : convivialité, plaisir de jouer, gagner et sur un “Badminton Pour Tous“ : hommes, femmes, jeunes, adultes, séniors, valides et parabadminton, dans les domaines du loisir, de la santé et de la compétition.

2.Partenaires de la ligue

La ligue a plusieurs partenaires pour son fonctionnement :

Type

Nom du partenaire

Lien avec ce partenaire

Public

Les Mairie de Bouillante, Goyave, Saint François,  Petit Bourg et  Grand bourg

Mise à disposition de gymnases pour les séances d’entraînements, de jeu libre, les compétitions d’interclub  et les tournois.

Mise à disposition de matériel pour les tournois.

Subvention de fonctionnement attribuée par certaines d’entre elles.

Public

CNDS /FEBECS

Sous forme de subventions en fonctions des actions menées

Public

Ffbad

Divers aides en fonction des axes qu’ils souhaitent développer sur l’olympiade

Public

Conseil régional

Sous forme de subventions

Les clubs ont des partenaires privés contrairement à la ligue

3.Ressources humaines et structure interne

a)Les dirigeants et encadrants

Le nombre d’élus dans le comité directeur est fluctuant d’une année à l’autre. Lors de la dernière assemblée générale, le comité directeur est constitué de 3 personnes; nous avons tout de même pu créer des commissions au sein de la ligue.

Il faut y ajouter l’ensemble des encadrants qui sont présents sur toute la saison. Plusieurs encadrants sont membres d’un club depuis de longues années, d’autres sont par contre inactifs.

Animateur Badminton

8

Modef

5

Juges Arbitres

8

Moniteur

5

Module technique

10

Arbitres

19

Initiateur Adulte

3

Initiateur Jeune

2

SOC

18

DE

1

 

 

 

 

 

A l’origine, la ligue a procédé  à de nombreuses formations. Malheureusement, ces dernières années, le nombre de nouveaux formés ne permet pas de compenser les départs ou les inactifs. Les tâches sont réparties sur de moins en moins de personnes.

N’avons qu’un Diplômé d’Etat dans la ligue.

Ponctuellement, des bénévoles se proposent pour des animations au sein des clubs, notamment lors des tournois, qui sont un moment convivial et d’échanges autour des terrains, pour tous les niveaux.

a)Les gymnases et créneaux

Les mairies de Goyave, Saint François, Bouillante, Petit Bourg et Grand bourg de Marie Galante mettent à la disposition des clubs des gymnases mais difficile d’obtenir des créneaux quand les autres disciplines sont implantées. Les créneaux et la répartition des niveaux est constante depuis plusieurs années. La surpopulation ne permet pas de garantir un niveau de satisfaction suffisant pour les joueurs, certains ne finissent pas la saison et/ou ne reprennent pas de licence la saison suivante.

Au niveau des autres communes sont utilisées des structures privées : palais des sports au gosier, creps, gymnase Saint Joseph de Cluny.

b)La communication

Pour la communication interne avec les clubs, la ligue dispose de différents canaux de diffusion, utilisés selon le type d’information : mail aux présidents et/ou Clubs, page Actualités sur le site web, page Facebook.

Certaines informations générales touchant les clubs : compétitions, horaire de créneau pendant les congés scolaires, assemblée générale ordinaire ou extraordinaire sont aussi relayées sur le site web et la page Facebook.

La page actualités permet en plus de mettre en ligne les convocations pour les tournois auxquels les joueurs se sont inscrits.

Pour la communication externe, la ligue peut bénéficier d’articles dans la page des sports des journaux et radios locales

1.Ressources financières

Le trésorier réalise une gestion régulière et rigoureuse des recettes et des dépenses du club. Le bilan prévisionnel est présenté lors de l’assemblée générale annuelle. A la fin de chaque saison, le bilan financier est à l’équilibre. La ligue s’autofinance. L’essentiel des ressources provient de la cotisation des adhérents, du résultat des manifestations, et  des subventions.

La ligue a choisi dans sa politique tarifaire :

  • De mettre à disposition des volants pour tous les stages et pour l’entraînement de la sélection de Guadeloupe adulte et jeune.
  • De prendre en charge en partie les inscriptions des jeunes aux tournois et stages auxquels ils participent
  • De financer les déplacements de la sélection de Guadeloupe adulte et jeune
  • De financer une partie des formations d’officiels techniques (SOC, Arbitrage, etc….)
  • De ne faire payer que la partie fédérale de la licence à ses entraineurs bénévoles
  • D’offrir une aide à l’achat d’équipement à ses entraineurs bénévoles

La cotisation annuelle est basée sur la tarification de la ffbad auquel s’ajoute un timbre de ligue de 10 € qui est gardé en prévision d’une création d’emploi.

Cette politique n’a pas changé depuis plusieurs années ; il est tout à fait envisageable de la faire évoluer.

1.Ressources logistiques.

Local et matériel sportif

La ligue ne dispose pas de local. Les archives, le matériel sportif, les récompenses obtenues, les appareils électroménagers et autres…sont rangés en fonction des disponibilités des licenciés ou chez le président.

 Les réunions se font chez un des membres du bureau ou dans un café.

La ligue possède du matériel sportif pour les entrainements : cônes, échelle de sol, cerceaux, filets, raquettes de prêt.

Pour les clubs qui débutent et pour certaines manifestations c’est aussi des tables et chaises, divers objets publicitaires : rollup, banderoles, oriflammes… un vidéo projecteur et l’écran associé.

A.FORCES ET FAIBLESSES

 

FORCES

FAIBLESSES

Equipements et structures

 

Un gros potentiel de développement dans le Nord Grande Terre et en Basse Terre.

 

En tant que 1er sport scolaire et vu le développement de la discipline, les maires sont plus à l’écoute pour une mise à niveau des infrastructures

 

Beaucoup de structures non recensées

-Cout élevé de certaines structures (parfois publiques) gérées par des privés ou des associations.

-Concurrence des disciplines sportives bien installées dans le paysage guadeloupéen pour l’obtention de créneaux pour le jeu et l’entrainement.

-Difficulté de réservation des gymnases pour les compétitions.

-Refus de traçage des terrains de badminton par les gestionnaires des salles notamment sur les constructions récentes.

-Limitation des inscriptions faute de créneaux.

 

Compétition

-Ouverture sur le bassin Caraïbes et les Antilles

-Esprit de convivialité et de bonne humeur dans les clubs qui favorise l’approche de la compétition des licenciés.

-Organisation de stages de perfectionnement adultes et jeunes

-Organisation de tournoi tous niveaux (interclubs, TRJ, internes)

 

-Adversité limitée en Guadeloupe pour les plus aguerris

-Pas d’encadrement spécifique à chaque catégorie

-Pas de compétition d’envergure attractive

Ressources humaines et structure interne

-Roulement des adhérents permettant l’émergence de nouveaux bénévoles et de nouvelle dynamique

-Structuration progressive des clubs et création de commissions, capitalisation de l’expérience.

-Participation aux journées des associations.

 

 

 

-Peu de bénévoles impliqués dans les CA ligue et club et sur des postes à responsabilité

-Encadrement professionnel limité : 1 diplôme d’Etat

-Intégrer des membres actifs au sein des commissions, arriver à « capter » des électrons ponctuels.

-Pas assez d’adhérents motivés pour se former.

 

 

Ressources financières et logistiques

-Budget équilibré tous les ans.

-Matériel d’entrainement disponible et en bon état.

-Augmentation du nombre de licenciés.

-Rappel des règles environnementales sur le site et dans le règlement intérieur.

-Promotion du covoiturage pour les tournois.

 

-Baisse de subventions des institutions.

-Evènement peu couvert par la presse.

-Absence de local de réunion.

-Ajuster la politique tarifaire.

-Recherche de sponsors.

-Développer le label « écobad » sur l’ensemble des clubs.

-Développer les clubs « sport responsables »

 

A.OBJECTIFS

Objectifs généraux

Objectifs opérationnels

DEVELOPPER LES STRUCTURES

ET LES EQUIPEMENTS DE BADMINTON

-Proposer plus de lieux de jeu et de compétitions

-Alléger certains clubs saturés.

-Créer de nouveaux clubs et augmenter le nombre de licenciés

-Equiper et /ou Rénover les zones carencées

-Référencer les structures pouvant accueillir les compétitions d’envergures.

 

LA FORMATION

-Acquérir l’autonomie pour la formation d’arbitres de Juges Arbitres et d’organisateur de compétition.

-Continuer le programme pluri annuel ambitieux de formation des cadres, des bénévoles et dirigeants.

-Poursuivre le programme de formation d’animateurs, d’entraineurs et de CQP Badminton.

-Embaucher un entraineur diplômé d’Etat ou plus.

-Valoriser nos encadrants diplômés.

 

 

VIE SPORTIVE

-Ré-organiser la répartition des créneaux jeunes selon les niveaux (collective/indiv, catégories…)

-Développer l’encadrement des jeunes avec une équipe dédiée (salarié/bénévoles)

-Développer l’offre de compétitions en Guadeloupe, dans les Antilles, le bassin caraïbes et la France

-Valoriser les victoires des joueurs/joueuses.

-Accompagner nos meilleurs jeunes sur les tournois.

-Organiser des séances d’animation dans les clubs par des animateurs et entraîneurs diplômés.

-Améliorer l’offre de compétition.

-Structurer un encadrement qualifié des licenciés loisir et compétition et toutes catégories.

 

DEVELOPPER badminton pour tous

-Rendre la pratique plus attractive envers le public féminin pour rééquilibrer la balance H/F

-Organisation de journées portes ouvertes

Attirer les jeunes issus du milieu scolaire (Périscolaire, UNSS, STAPS)

-Développer et créer des écoles de Badminton labellisées

-Intervenir dans des institutions et structures spécialisées (EHPAD,  pénitenciers, entreprises …)

 

 

A.PLAN D’ACTIONS

Objectifs visés

Actions prévues

Priorité

Responsable

Délai

Critères d’évaluation

Moyens humains / financier/Matériel

DEVELOPPER LES STRUCTURE

ET LES EQUIPEMENTS DE BADMINTON

Former référent  équipement

3

Ligue

2018

Avoir un référent équipement

Bénévole ou salarié

Recensement des gymnases

Privés et publics

2

Ligue

olympiade

Nombre de gymnases disponibles

Bénévoles et salarié

Mise en place du SRE

5

Ligue

olympiade

Cartographie du SRE Finale

Référent

Propositions de solutions pour traçage des gymnases existants

3

Ligue

2020

 

Bénévoles

Accompagnement pour le tracé des équipements en rénovation ou construction.

4

Ligue

2017-2018

Nombre de gymnases tracés

Salarié

Création de clubs en zone à potentiel

1

Ligue

Olympiade

Création de nouveaux clubs

Salarié et bénévoles

Aider les clubs à optimiser leurs licenciés en fonction de leur capacité d’accueil.

1

Ligue

Olympiade

Evolution des licenciés

Salarié et bénévoles

LA FORMATION

Acquérir l’autonomie des formations d’Officiel Technique

1

CRA

2016-2017

Nomination des formateurs

Bénévoles

Campagne d’information sur la nécessite et la visibilité (tenues) des Officiels Technique

5

CRA

olympiade

Augmentation du nombre d’officiels adultes et jeunes.

Autonomie des clubs : 5 arbitres, 2 SOC, 1 JA par club

Bénévoles / mise à dispositions de salles

Mise en œuvre de la filière de formation fédérale des techniciens :

MODEF / Entraînement / Animation

2

Commission FORMATION

olympiade

Animateurs et entraineurs dans tous les clubs.

Salarié + bénévoles

Mise en place d’un CQP format court.

2

Commission FORMATION

olympiade

Délivrance de CQP Badminton sur le territoire de Guadeloupe

Salarié + bénévoles

Valorisation des encadrants et OT sous forme d’avantages divers (repas offert, offre sur licence…) : Sur action ligue.

4

Ligue

 

Nombre constant d’encadrants et d’OT

Bénévoles

Renforcer les liens et passer des conventions avec UNSS, les staps, l’USEP, etc

3

Ligue

2019-2020

 

Salarié + ligue

VIE SPORTIVE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vie Sportive

Ré organisation des créneaux jeunes selon les effectifs et les créneaux  et aire de jeu disponibles

4

Clubs

2017-2018

Création d’école de Badminton labellisées

Président + bureau + mairie

Cohérence dans l’offre de compétition

2

Commission

COMPETITION

 

-Etre en accord avec les prérogatives ministérielles et locales

-Participations aux actions & compet dans le bassin Caraïbes et Français

 

Création de compétitions d’envergures

6

Commission

COMPETITION + Ligue

 

-Une pour adulte

-Une pour Jeune

-Une pour entreprises

-Une  Caraïbes et /ou international 

Clubs + bénévoles+ mairie+ collectivités

 

Création d’une commission Jeune

 

 

1

Commission JEUNE +Ligue

 

-Développer offre de compétition pour les jeunes et le jeu mixte

-Détection

-Encadrement spécifique et qualifié

-Création d’un pole

 

Salarié et bénévoles

Organisation de tournois internes sur un créneau de jeu libre

3

Clubs

2017-2018

Nombres de tournois internes

Augmentation du nombre de compétiteurs

Président + membres actifs

Augmenter la visibilité de la ligue et des clubs

5

Ligue

2017-2018

Nombre d’articles de presse

Entretien des supports de communications

Président + bureau +Ligue

 

DEVELOPPER badminton pour tous

S’équiper et intervenir dans les zones urbaines carencées en équipements

5

Ligue

2019-2020

Création de la première édition

Président + bureau + salarié

Prospection pour Intervention dans des structures pour personnes âgées, pénitenciaire

6

Ligue

2017-2018

Partenariat avec certaines structures

Salarié

Organisation de journées Portes ouvertes

1

Clubs

2017-2018

Nombre de journées portes ouvertes

Nombre de visiteurs

Président + bureau + membres actifs

Prospection pour un tournoi d’entreprises de Guadeloupe

4

Ligue + Clubs

 

Création d’un « Championnat de Guadeloupe Corpo »

Ligue +salarié +président de clubs

Féminisation avec attention sur le jeu en mixte

2

Clubs

 

Augmentation du nombre de femmes en compétition et en loisir

 

Intervention dans le milieu scolaire (périscolaire et ticket sport)

3

Ligue

2017-2018

Augmentation des écoles de Badminton

Salarié

 

A.CONCLUSION

Les potentialités de développement sont très importantes sur le territoire de la Guadeloupe et ne pourront s’exprimer pleinement qu’avec une certaine professionnalisation de la filière.

La présence d’un salarié renforcera l’équipe pour le développement de ce sport et apporter un indispensable soutien technique aux équipesde bénévoles engagées jusqu’à ce jour au sein des clubs ou qui seront formé d’ici là. On pourrait entrevoir tout doucement la création d’une élite sportive jeune en badminton.

Le salarié sera aussi un moteur pour proposer d’autres activités :

  • Des actions de développement auprès des zones carencées en équipements sportifs et en badminton en particulier et des quartiers prioritaires de la ville. Développer le sport en mobilité, participer à la mise en place d’initiation badminton dans les écoles et la découverte en périscolaire semble un axe de développement très important que seul un professionnel pourra mettre en place.
  • Une autonomie dans la formation en officiels techniques et des bénévoles.
  • Des actions pour une meilleure structuration des clubs dans leur fonctionnement, leur financement et l’encadrement de leurs joueurs. Un cadre qualifié pourra mettre en place des formations autonomes et qualifiantes afin que les clubs puissent devenir autonomes en matière de formation, que chaque club puisse avoir une école de badminton labellisée par la fédération.
  • Des actions de recherches de financements et de sponsors pour les clubs et pour la ligue. Les ambitions de la ligue sont grandes et les financements sont limités. La ligue fonctionne avec un très fort investissement de bénévoles mais dont les temps n’est pas extensible. Avec l’accroissement du nombre de licenciés, les activités de chaque bénévoles deviennent une charge difficilement supportable, un cadre de ligue pourra être une aide sur le suivi d’un certain nombre de dossiers, permettant d’augmenter l’efficacité de la ligue.

toute l'association

Document associé

  1. Projet Ligue 17-21

    Projet Ligue 17-21

Se connecter